Les Doux dingues d’après René de Obaldia
Saison 2006-2007

 

- Résumé du spectacle :

 

- Les jumeaux étincelants de René de Obaldia

« Dualité de l’amour…il suffit de partager ». Virginie et Octave coulent des jours heureux. Octave scrute obstinément l’horizon les yeux dans ses jumelles. Excédée, Virginie s’indigne de son indifférence ! « C’est mon frère que j’attends » dit-il…

 

- L’Azote de René de Obaldia

Casimir revient de guerre. Il refait sans cesse le parcours du combattant ! Justine, sa fiancée, qui travaille au « Bikini Bar », attend autre chose de son héros obsédé par l’Azote ! Sa vieille «môman» adore son Toutounet ! L’amour qu’elle lui porte n’a d’égal que sa propre folie.   Délirant !

 

- Le sacrifice du bourreau de René de Obaldia

Le bourreau abandonne son office à Jasmin, son fils unique ! Celui-ci refuse : il sera bourrelier ! Tel Abraham, désespéré, l’homme s’apprête à sacrifier sa progéniture pour laver l’affront subi. Surgi Mimosa, une jeune pucelle qui s’est enfuie le jour de ses noces ! L’amour sortira-t-il du carcan des traditions ?

 

- Note d’intention du metteur en scène :

« Texte hors de tout contexte ! Tout est prétexte aux jeux de mots, spirale éblouissante de l’absurde maîtrisé ! Dans une apparente simplicité, tout est démesure ! Spontanéité verbale d’un auteur génial! Bonheur d’un fou rire où la poésie et le burlesque font bon ménage… L’instant devient respiration, surprise, étonnement sans cesse renouvelé. » M.F-D.

   

- adaptation, mise en scène et direction des comédiens : Monique Font-Didion

 - décors : Didier Contant et Christophe Leray

 - maquillages : Maïthé Guitton